FA-I-4

Identification des parties prenantes et lieu d’accueil

 

L’identification des parties prenantes est une étape fondamentale car il s’agit d’identifier les personnes susceptibles d’entrer dans le processus de médiation, personnes qu’il faudra accueillir ou réunir dans le lieu adapté.

Si aucun texte ne définit la composition des parties en présence, plusieurs parties prenantes peuvent être identifiées :

  • les personnes concernées ou impactées, qui sont souvent les premières personnes identifiées ;

  • les personnes décisionnaires, qui peuvent décider de l’issue de la médiation ou des actions ultérieures - choix de mesures correctives ou de voies d’indemnisation ;

  • les accompagnants, apportant soutien ou conseil, et librement choisis par les parties ;

  • les parties « informatives », qui peuvent apporter une information ou un éclairage neutre sur une situation pour laquelle elles disposent d’une expertise.

Si au cours de la médiation, il apparaît que des personnes non représentées sont impliquées dans le conflit, il est important que le médiateur les rencontre et, si besoin, les invite à une nouvelle rencontre de médiation.

Dans cette perspective, le principe de liberté dans la médiation doit être rappelé. Chacune des parties est libre d’accepter, de refuser ou de quitter la médiation. Symétriquement, le médiateur, s’il considère que les conditions ne sont pas réunies pour que le processus dont il a la charge se déroule de manière satisfaisante, peut mettre fin à la médiation.

Le choix du lieu est une décision importante qui concerne la localisation du lieu d’accueil et la disposition de la salle.

 

Outre la question de l’accessibilité, il peut être difficile pour l’usager ou ses proches, et utile pour le ou les professionnels concernés, de sortir du lieu du soin et plus encore s’il s’agit du service où le problème a pu se produire. Cela peut être, pour les parties et particulièrement pour le réclamant, un motif de récusation de la médiation. Il convient donc, avant même que le refus puisse être formulé, de réserver un lieu non « marqué » par les événements.

 

La qualité de la salle est également à prendre en compte. Elle est un lieu d’accueil qui doit permettre la confidentialité des échanges. En tout état de cause, le médiateur pour maîtriser l’espace de discussion devra être attentif aux possibilités de disposition des parties dans la géographie des lieux. A cette fin, l’idée de rétablir un triangle d’échange peut être retenue.

 

 

FA-I_4_Identification_parties_prenantes_[...]
Document Adobe Acrobat [249.8 KB]

Pour nous joindre

 

contact@remedie.fr

ou

06.52.03.06.75

09.50.76.69.72

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ReMéDiÉ & Réseau National de Médiation en Santé